Une journée de rentrée montrant la solidarité de toute l’école républicaine autour de ses valeurs fondamentale était annoncée en grandes pompes. On a attendu et on a vu. Comme prévu, ils confirment qu’ils sont mauvais. Pourtant, dans un moment aussi grave et dramatique, pas difficile de faire un truc solennel. Mais non. Rentrée normale, une minute de silence et on retourne en classe. Un collègue a été décapité parce qu’il faisait son travail. La hiérarchie ne l’avait pas soutenu alors et elle persévère aujourd’hui dans son inaction. Dramatique d’incompétence.

L.