Titulaire remplaçant·e, je me partage entre un collège et un lycée, qu’une trentaine de kilomètres sépare. Je dois donc préparer des élèves à passer le brevet, d’autres à préparer le bac et je dois aussi prendre à charge des BTS. Et bien sûr je suis censé être dans les deux établissements en même temps certaines demi-journées. Le don d’ubiquité n’est malheureusement pas dans mes qualifications.

Enseignant·e de Lettres Modernes en Haute-Saône