Mon jury ayant refusé de siéger (y compris la présidente), je me demandais comment les résultats avaient pu être publiés le lendemain. On a appris lundi qu’un Inspecteur avait été envoyé par le rectorat pour « délibérer » tout seul.

C., Enseignant·e de Haute-Garonne