Mon collège REP de 850 élèves va être reconstruit d’ici trois ans. Cela fait 20 ans que l’on demande un autre bahut pour faciliter le climat scolaire. Au lieu de ça on va nous pondre un projet pour accueillir 1000 élèves. Raison ? Ça coûte moins cher.

Enseignant·e en collège en Gironde