J’ai décidé de ne pas me présenter aux oraux de langue (CAP & BAC) pour montrer mon désaccord avec la réforme du lycée professionnel. Aucun appel du centre d’examen, mais le lendemain, je reçois deux documents de la division des examens qui annulent les deux missions. Je ne suis donc pas gréviste aux yeux du gouvernement.

Enseignant·e de lycée professionnel dans le Haut-Rhin