Dans notre centre d’examens, les présidents de trois jurys rentraient seuls des notes manquantes sans délibérations. Dès que nous en avons eu connaissance nous avons manifesté notre désaccord mais on nous a demandé de sortir pour ne pas « perturber leur travail ».

Anonyme de Haute-Garonne